HORIZON CARPE CREATION

DUMBELL SELLFISH = KOI

Christianlhcc21

Cette partie de pêche a été un peu spécial pour moi, car Anthony arrive à me convaincre de pêcher en stalking dans un étang ou je n'ai jamais pêché.

Donc pour moi, c'était une grande première, car n'ayant jamais péché en stalking, je me suis dit que la partie de pêche allait être compliquée.

Nous décidons de pécher en Chod Rig décollé de 1-2 cm, et c'est partie pour une après-midi ensoleillé.

Tout de suite nous repérons la pépite, impossible de la louper avec ses reflets et le soleil.

Nous sommes rejoints par notre ami Voignier Pierre qui est venu nous rendre une petite visite.

Nous essayons pas mal de poste mais rien n'y fait, elle se balade, mais ne mange pas, ne fouille pas, aucune activité de la part des autres carpes non plus,
la fin d'après-midi commence à arriver et je commence à perdre un peu espoir.

Je décide de remballer et rejoint Antho pour le saluer et partir, mais à ce moment-là tout bascule, l'activité sur le plan d'eau repart de plus belle, et nous la voyons se nourrir.
C'est le moment d'en profiter. Telle une lionne tapissée dans la savane guettant sa proie, nous sommes d'une discrétion à toute épreuve. 
La voilà qui se rapproche de nos montages mais à chaque fois qu’elle passe au plus proche, elle se fige et disparaît en un éclair.

Je m'aperçois qu'à chaque fois elle revient au même endroit, fouille le fond et repart. Je décide d'en profiter, je change d’appât et prend un Dumbell Sellfish nouvelle génération et pose mon montage là où elle a l’habitude de passer depuis 1 heure.
Mais ça ne se passe pas comme prévu, une poule d'eau lui fait peur et elle disparaît.

Nous la cherchons, sans succès et c'est à ce moment-là, que le miracle s'accomplis.

Elle sort la tête de l'eau avec une tel violence, sur le coup je ne comprends pas ce qui passe, et là j'entends Antho qui me dit cette phrase qui résonne encore dans ma tête ... "t'a la KOI, t'a la KOI". Ni une ni deux je me précipite sur ma canne et c'est parti pour un joli combat de quelque minute qui se terminera dans les filets.

"Ce n'est pas possible, je suis en train de rêver, qu'est ce qui vient de se passer. Je viens d'attraper une carpe Koï".

L’adrénaline est à son maximum. Je n'y crois toujours pas, Antho se charge de la mettre en sécurité car je n'ai plus toute ma tête, je suis sur un nuage.

Apres une petite séance photo et remise à l'eau dans les règle, l’adrénaline retombé, il m'a bien fallu 15 bonnes minutes pour réaliser ce qui venait de se passer. 
Journée de pêche incroyable, un immense merci à 
Anthony Zambelli pour cette partie de pêche gravée à jamais dans ma mémoire.

Au plaisir.

Récit et photos de notre consultant Christian Lachaussée

Christianlhcc22

Christianlhcc23

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

 

40% DE REMISE SUR TOUT LE PETIT MATERIEL

DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES